Mention légales • crédits • Cookies

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération

1996

 

Le propriétaire de la winery pour laquelle je travaille m’embarque un soir avec lui pour une fête dans une brasserie perdue en pleine nature. Il y a des cuves, des tuyaux et des tables partout, ambiance à la Belge avec moules-frites ! Un choc inoubliable. Autant dire que j’y suis retourné souvent durant mon séjour…

2008

 

Le temps a passé, notre activité rayonne: caviste, négociant, chasseur de vins rares, conciergerie de luxe… L’équipe est solide, de quoi laisser mon rêve de bière reprendre sa place aussi solidement que durablement. Heureux hasard, une première formation de «Brasseur du Sud-Ouest» voit le jour à l’université de La Rochelle! Cette aubaine se transforme en une expérience merveilleuse validée par un joli diplôme. Me voilà enfin brasseur!

2016

 

Depuis toutes ces années, cette bière coule déjà en moi, j’ai son goût dans la bouche, sa saveur délicatement amère, sa mousse d’une grande finesse… ma bière sera différente ou ne sera pas ! Me voici donc en quête d’un brasseur qui me comprendra et qui fera de mon rêve une réalité.

2018

 

Orbaie est bien réelle, elle est blonde et bio ! Si vous lisez ces quelques mots, c’est que la première gorgée de cette bière tant rêvée a déjà coulé dans votre verre… Goûter Orbaie et l’aimer, c’est comme si une petite part de mon rêve se glissait en vous.

1995

 

Responsable d’une propriété à Cognac, je décide un jour de partir pour apprendre l’anglais. J’ai 26 ans et pour un jeune comme moi, les États-Unis, c’est le nirvana ! Quand tous les professionnels du vin filent plutôt en Californie, je choisis l’Oregon et arrive à Portland, la capitale des Hispsters. Mais à l’époque, personne en France ne connaît ce mot !

1998

 

 

Passionné de vin, je crée Vignobles & Châteaux à Saint-Émilion, avec mon épouse Karine. Nous nous donnons à fond dans cette entreprise qui se développe de plus en plus. Je repense souvent à Portland et à cette promesse que je m’étais faite : « Un jour, je ferai ma propre bière »… Durant ces années, j’ai fait quelques tentatives mais rien de vraiment abouti (certains d’entre vous se souviennent de ma première mouture «Parallèle 45»), ces petites piqûres de rappel réveillaient ma promesse et c’était déjà bien.

2015

 

Cette bière, il faut lui trouver un nom. Signes du destin et d’un incroyable hasard, les deux villes passent toutes deux par le 45e parallèle, elles sont face à une baie sur une côte Ouest, il y a une immense dune de sable au sud de Portland et celle du Pyla pour Bordeaux, des forêts de pins entourent les deux villes, les deux noms ont une syllabe commune, OR, qui évoque bien sûr aussi la couleur blonde de la bière. Je choisis donc de l’appeler ORBAIE.

2017

 

J’ai trouvé mon partenaire brasseur, il s’appelle Fabrice Rivière et est installé au Bouscat. Fabrice est comme moi, un homme de passion. Quand il parle de bière, il parle de sélection de levures, de durée de fermentation, de lies d’élevage… tout ce qui me rappelle le vin. Comme Bordeaux avec Portland, nous sommes tous les deux sur un même parallèle !

2019

 

Une nouvelle Orbaie verra le jour, un nouveau rêve pour une nouvelle aventure, un esprit de grande bière absolument à part…

Voir la fabrication artisanale d'Orbaie

Elaborée et embouteillée par

Brasserie Artisanale Mascaret

33110 Le Bouscat

pour

Tant Qu’il y aura des Vins

4 rue du Clocher

33330 Saint-Émilion

 

contact@orbaie-biere.com